Menu

Module 4

Religion, mode de vie et migration (du 2 au 18 décembre 2021)

Tous les cours ont lieu dans les locaux du CIC.
Les frais d’inscription sont de CHF 60.– par cours, et de CHF 300.– pour l’entier du module.

M4C1 : Les églises et les communautés de migrant-e-s en Suisse

Le canton de Genève compte environ 120 communautés religieuses de migrant-e-s, représentant plus de 20 courants religieux différents. Mais qu’entend-on par communautés religieuses de migrant-e-s ? Quelles sont leurs principales caractéristiques ? Quelles difficultés rencontrent-elles ? Quels rôles jouent-elles auprès des migrant-e-s ? Et quelles sont les mesures mises en place par ces communautés, par les Églises catholiques et protestantes et par l’État pour favoriser la cohésion sociale ? Dans une perspective à la fois historique et sociologique, ce cours tente de répondre à ces questions en s’appuyant sur de nombreux exemples tirés des recherches réalisées par le CIC dans les cantons de Genève et Vaud.

02.12.2021, 18:15 - 20:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Brigitte Knobel, ancienne directrice du CIC.

M4C2 : Le rapport au corps selon les cultures et religions

Le lien entre le corps et la migration est abordé dans ce cours sous deux perspectives : celle des représentations du corps et celle de l’interculturalité. Les représentations que les migrant-e-s ont du corps peuvent apparaître comme des supports identitaires, religieux, d’appartenance à une culture d’origine ou, au contraire, comme un signe d’acculturation. La migration interroge l’interculturalité par la rencontre, la différence, voire les confrontations de valeurs. Pour comprendre ces articulations, ce cours prend appui sur des exemples concrets d’incompréhensions qui cristallisent parfois des rapports de pouvoir, ou, à l’inverse, des élans de solidarité.

04.12.2021, 10:15 - 12:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Dr. Caroline Nizard, chercheuse affiliée, Institut d’histoire et anthropologie des religions (IHAR), Université de Lausanne.

M4C3 : La violence contre les femmes migrantes

Selon le pays d’origine, la religion, les motifs de migration, les itinéraires migratoires présentent une extrême hétérogénéité. Ainsi, il est nécessaire de distinguer les migrations légales (dont les demandes d’asile) des migrations illégales, voire forcées. En partant de ces constats, ce cours traite des violences infligées aux femmes : celles à l’origine de leur migration, celles qui adviennent pendant le processus migratoire, comme dans le pays d’installation. Autour de récits de vie, sont proposées des manières de prendre en compte ces parcours dans le respect de la personne.

 

04.12.2021, 13:15 - 15:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Dr. Caroline Nizard, chercheuse affiliée, Institut d’histoire et anthropologie des religions (IHAR), Université de Lausanne

M4C4 : Religion et genre : quels enjeux ?

En Suisse, comme dans le reste du monde, le croyant est avant tout une croyante. Son vécu spécifique demeure peu visible alors que le religieux est souvent représenté par les hommes, qui occupent la majorité des postes à responsabilité et rémunérés. Sur le plan des normes sociales, le religieux est souvent accusé de légitimer les rôles et les stéréotypes traditionnels de genre, au lieu de les subvertir ou d’accompagner les agendas progressistes contemporains. Ce cours interroge, à travers différents cas de figure, les tensions et négociations qui se jouent en Occident autour de la masculinité, de la féminité et de l’ouverture à de nouvelles identités genrées et sexuelles, par l’entremise du religieux.

16.12.2021, 18:15 - 20:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Alexandre Grandjean, doctorant, Institut de sciences sociales des religions (ISSR), Université de Lausanne.

M4C5 : Insertion des migrant-e-s dans le monde du travail

Ce cours a pour objectif de saisir les enjeux de l’insertion professionnelle pour les personnes issues de l’immigration et la réalité de leur accès au marché de l’emploi en Suisse. Le rôle de l’appartenance religieuse dans cet accès à l’emploi est abordé plus spécifiquement concernant les personnes de confession musulmane. Le contenu du cours est structuré autour de trois recherches empiriques récentes menées par des sociologues des migrations et des religions. En conclusion, le cas de la Suisse est mis en perspective avec la situation observée dans d’autres pays.

18.12.2021, 10:15 - 12:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Anaïd Lindemann, assistante-doctorante, Institut de sciences sociales des religions (ISSR), Université de Lausanne

M4C6 : Chances et limites du dialogue interreligieux

Après un bref retour sur l’histoire récente du dialogue interreligieux, ce cours s’efforce d’en repérer les différentes modalités : interculturel, interreligieux ou interconvictionnel, local ou institutionnel, bilatéral ou multilatéral, le dialogue suscite l’adhésion des uns et la critique des autres. Partant d’exemples concrets pris dans la réalité genevoise, ce cours montre comment le dialogue peut contribuer au vivre-ensemble d’une société ouverte et plurielle. En même temps, nous chercherons à comprendre les résistances à ce qu’on a pu appeler la révolution du dialogue.

18.12.2021, 13:15 - 15:00 Locaux du CIC, Rue Jean-Jacques de Sellon 3, 1201 Genève Jean-Claude Basset, Fondateur de la Plateforme interreligieuse de Genève (PFIR)